FinDécor

Peintres exceptionnels depuis 1997!

Désservant la Grande Région de Montréal
Longueuil, Laval, l'Ouest de l'Île, et plus!
8AM - 6PM
LUN - SAM

Pourquoi la peinture extérieure s’écaille-t-elle?

2013-09-01 14.16.01

Nous avons tous déjà vu, sur tel ou tel bâtiment, de la peinture qui s’écaille. La couche de peinture forme parfois des cloques, elle peut être craquelée, ou se décoller facilement lorsqu’on y passe un doigt. Comment éviter cette conséquence fâcheuse? Il faut d’abord en comprendre les causes possibles.

Une mauvaise préparation de la surface

Des procédés de préparation de surface sont souvent essentiels pour obtenir l’adhérence maximale nécessaire pour que la peinture colle bien à long terme. Le lavage à pression pour retirer les saletés et la moisissure, le grattage et le sablage pour la corrosion, et le remplacement des parties en mauvais état sont quelques-uns des travaux recommandés avant de débuter l’application. L’application d’un scellant ou d’un apprêt pourrait également être nécessaire dans certains cas.

Une température de la surface trop élevée

Il s’agit d’un problème très fréquent, surtout pour la peinture extérieure faite au milieu de l’été. Il faut toujours se référer aux recommandations indiquées sur l’étiquette de votre gallon de peinture. Pour la grande majorité des peintures se vendant au Québec, l’application peut se faire sans danger, à condition qu’il n’y ait pas de pluie ni d’humidité relative trop élevée, entre 10 ⁰C et 20 ⁰C. Nous devons surtout nous méfier des surfaces de métal qui se réchauffent plus rapidement et conservent leur chaleur plus longuement. Ceux qui auraient l’idée de peindre un toit de métal un jour de canicule, abstenez-vous : cela aurait la conséquence fâcheuse de créer des cloques et la peinture pèlerait rapidement.

Une température de la surface trop basse

Certains produits permettent l’application à une température aussi basse que 2 ⁰C. Encore une fois, il faut lire attentivement l’étiquette du produit. N’oubliez pas de vous assurer que la température de la surface ne descendra pas en dessous de la température recommandée pendant tout le temps de séchage, et le séchage sera plus lent s’il fait froid. Dans le doute, il vaut mieux s’abstenir!

Une incompatibilité entre le substrat et le produit choisi

Évidemment, différents types de produits sont conçus pour différents substrats, car une peinture pour le métal n’aura pas la même composition chimique qu’une peinture pour le bois. Il est primordial de bien identifier votre surface de départ : s’agit-il d’un revêtement en bois, brique, béton, fer, aluminium, vinyle ou stuc? S’il a déjà été peint, pouvez-vous identifier le type de peinture qui avait été utilisé? Il importe de bien se faire conseiller dans un magasin spécialisé en peinture.

Un produit qui résiste mal aux intempéries

Pour la peinture extérieure, choisissez avant tout une peinture destinée à un usage extérieur : elle aura plus de chance de résister aux intempéries et aux grandes variations de température du Québec.

Une épaisseur de la couche non uniforme

Si l’épaisseur de la couche de peinture n’est pas uniforme, le vent, la pluie et les autres intempéries vont la percer plus rapidement aux endroits où elle est plus mince. Si vous peinturez une surface sur laquelle vous marchez, il y aura plus de friction sur les parties surélevées, ce qui nuira à la longévité et à l’apparence lisse de la couche. L’utilisation d’un pulvérisateur est souvent plus efficace que le rouleau pour appliquer une couche uniforme sur un revêtement extérieur.

Un mélange inapproprié ou une surdilution

Vous manquez de peinture pour terminer votre projet et vous prenez un produit similaire pour le compléter? Attention! Même s’ils sont du même type, mélanger deux produits qui n’ont pas été conçus pour être mélangé ensemble peut produire des résultats désastreux. Dans la majorité des cas, il y aura seulement une démarcation à peine visible, mais il se peut que vos produits n’aient pas la même adhérence.

La dilution excessive d’une peinture aura un effet sur ses propriétés chimiques. Souvent, la peinture deviendra légèrement plus claire et limpide, mais elle pourrait aussi être moins adhérente. La dilution devrait être faite seulement par les peintres professionnels.

Un problème de peinture qui pèle? FinDécor est là.

L’équipe de peintres de FinDécor est tellement confiante en la qualité de ses services qu’elle offre maintenant des garanties prolongées sur plusieurs de ses travaux de peinture. Appelez-nous sans tarder pour une estimation gratuite.

Dave Beaupré

Maître-peintre

514 966-0966

estimation@findecor.ca